Le Radeau Utopique

Une expédition en radeau à la recherche de l’île d’Utopie d’après le récit qu’en fait Thomas More en 1516.

En juillet 2016, une flotte de radeaux est parti de Rennes à la découverte de l’île d’Utopie,« la société idéale » d’après le récit qu’en fait Thomas More qui invente cette île au XVIe siècle. À son bord, un équipage d’artistes, d’architectes et de scientifiques avait pour mission de découvrir cette île. Ces radeaux ont rejoint la mer par le canal d’Ille-et-Rance et la Rance. Pendant quarante jours au fil de l’eau, l’expédition a fait escale dans onze communes d’Ille-et-Vilaine et des Côtes-d’Armor, partenaires de l’expédition, avant de naviguer pendant 9 mois et 21 jours sur l’océan.

Un an plus tard, l’expédition a retouché terre à Saint-Malo avant de revenir dans chacune des communes partenaires faire le récit de leur découverte.
Cette expédition a fait naître un spectacle, une exposition, un livre écrit par l’équipage et un film réalisé par le cinéaste Clément Schneider.

L’Utopie de Thomas More

Au XVIe siècle, Thomas More, diplomate anglais, imagine une île qu’il appelle « Utopia ». Les mœurs et institutions de cette île sont consignées dans un livre qu’il intitule « de la meilleur forme de communauté politique et la nouvelle île d’Utopie », que l’on connaît aujourd’hui sous le nom de « l’Utopie » et qui fonde le genre et le mot. Du grec U-topos, le terme signifie justement le nulle part, le non-lieu autrement dit l’ailleurs qui n’existe pas. Cet ailleurs lui permet de penser ce que serait pour lui la société idéale. L’île d’Utopie devient ainsi un miroir de l’Angleterre de l’époque. Il s’agit d’une œuvre inclassable qui aborde de front et révolutionne par l’imaginaire la politique, l’histoire, le droit, le social, la pédagogie, l’art et la médecine. Redécouvrir cette île est plus que jamais nécessaire aujourd’hui dans l’époque que nous traversons.

Nous célébrons en 2016 le 500e anniversaire de l’Utopie de Thomas More, écrit en 1516. C’est l’occasion de fêter et de donner à chacun la possibilité de rêver et d’inventer sa société idéale. Le Radeau Utopique tente de réenchanter la réalité par l’imaginaire : nous croyons en la possibilité de réinventer le réel par la fiction.


« UN RÊVE COMME ON EN VOIT PEU AU THÉÂTRE »

Brigitte Salino, LE MONDE

 

« UN SPECTACLE SINGULIER ET ATTACHANT »
Jean-Pierre Léonardini, L’HUMANITÉ

 

« LE METTEUR EN SCÈNE SIMON GAUCHET S’INSPIRE DU THÉÂTRE NÔ POUR IMAGINER UN NOUVEAU MYTHE POUR LE TEMPS PRÉSENT. »
Hervé Pons, LES INROCKUPTIBLES

 

« CETTE CÉRÉMONIE DEVANT UN ARBRE FLOTTANT EST TOUT SIMPLEMENT BOULEVERSANTE.»     
Denis Sanglard, UN FAUTEUIL POUR L’ORCHESTRE


…. Lire la revue de presse

Un projet piloté par Simon Gauchet, METTEUR EN SCÈNE ET ANTHROPOLOGUE
Avec Nathan Bernat, ACTEUR ET NAVIGATEUR
Matthieu Blin, ARCHITECTE ET URBANOLOGUE
Inès Cassigneul, ACTRICE ET CARTOGRAPHE
Mathilde Chevalier, CHARGÉE DE PRODUCTION ET PHILOSOPHE CULINAIRE 
Yann Lefeivre, ACTEUR ET MÉDECIN
Arnaud Louski-Pane,  INGÉNIEUR ET SCÉNOGRAPHE
Karine Piveteau, ACTRICE ET ÉTHOLOGUE
Joaquim Pavy, ACTEUR, MUSICIEN ET ETHNOMUSICOLOGUE
Alice Rüest, ÉCLAIRAGISTE ET VIGIE
Clément Schneider, CINÉASTE ET ARCHIVISTE


Production L’École Parallèle Imaginaire
Co-production
  Les Tombées de la nuit, la Région Bretagne, le département d’Ille-et-Vilaine, le département des Côtes d’Armor, Rennes Métropole, la communauté de communes du Val d’Ille, la communauté de communes de Bretagne Romantique, les villes de Betton, Taden, Evran, Saint-Judoce, Saint-Suliac et Saint-Malo, le Théâtre National de Bretagne,  Au bout du plongeoir

Du 3 juillet 2016 au 21 juillet 2017
Le canal d’Ille-et-Rance (entre Saint-Malo et Rennes) et puis la mer

2016 / 2017 - EXPÉDITION
Le Radeau Utopique sur France 3